DAP version 4 (2020) est maintenant disponible !

DAPV4

Né du constat qu'il est fondamental de prévoir, au mieux, la demande en électricité à l'échelle du territoire, ceci afin de mieux anticiper et planifier les investissements en production le logiciel DAP a été développé il y a plus de 25 ans et largement expérimenté depuis auprès de larges institutions et sociétés reconnues sur le marché. Afin de pallier l'absence d'outils modernes pleinement adaptés aux acteurs du secteur énergétique (institutions nationales, compagnies d'électricité, sociétés de distribution...) et planifier et évaluer des actions de Maîtrise de la Demande (MDE), DAP a été totalement modernisé en 2020 pour ainsi mieux répondre aux enjeux actuels de plus en plus exigeants. La solution DAP, permet ainsi de simuler et comparer différents scénarios de prévision de la demande selon des méthodes statistiques variées, afin d'anticiper les besoins sectoriels et/ou régionaux en énergie. Le mode MDE permet également de prévoir les effets des politiques nationales sur l'évolution de la demande.

DAP 4 s'intègre désormais pleinement avec la nouvelle version GAP 4 publiée en 2019 afin de constituer une véritable plateforme décisionnelle, unique en son genre, concernant l'analyse et la planification de l'offre et la demande énergétique, l'intégration des Energies renouvelables variables et la planification de l’expansion du parc de production.

Logiciel mis en place en un click, DAP utilise les dernières technologies pour offrir aux planificateurs et décideurs, des résultats professionnels rapides au travers d'une interface moderne et conviviale.

La version DAP 2020 peut désormais être testée gratuitement sur notre Espace de téléchargement.

En savoir plus sur les logiciels développés par IED : https://www.ied-sa.com/

Les travaux avancent sur le site de la centrale hydroélectrique de Mbakaou carrière

Le 20 Juin 2019, IED INVEST, en tant que développeur du projet et IPP (Independant Power Producer), lançait officiellement la construction de la petite centrale hydroélectrique de Mbakaou Carrière (1.4 MW, 11.2 GWh/an) au Cameroun, en partenariat avec le groupe IED, le Ministère de l'Energie du Cameroun (MINEE), l'Agence d'Electrification Rurale, l'ARSEL (régulation), l'entreprise ENEO (distribution), avec le soutien financier de l'Union Européenne, du Fond Français pour l'Environnement Mondial et le pré-financement de la banque BGFI.

Mbakaou1

Mbakaou2

Un an plus tard, le chantier avance, et le Génie-Civil des ouvrages de prise d’eau et canal d’amenée est presque achevé. La fabrication de la majorité des équipements electromécaniques est terminée et les premières expéditions arrivent au port de Douala. Les travaux d’installation de 40 km de réseau électrique MT/BT ont également démarrés.

Mabakou3La mise en service est prévue début 2021.

Finalisation du Plan directeur Production Transport Distribution d'électricité Horizon 2040 pour le Gabon

IED vient de finaliser la mise à jour du plan directeur Production Transport Distribution d'électricité Horizon 2040 pour le Gabon.

GABON

Cette étude commencée en 2019 portait sur la prévision de la demande nationale (intégrant la vision Gabon émergent portée par le gouvernement avec tous les grands projets économiques en cours de développement), la planification des moyens de production pour les 5 réseaux interconnectés du Gabon et le futur Réseau National de Transport d'Electricité comprenant la planification d'un important parc de production hydroélectrique afin de satisfaire à la forte croissance de la demande en électricité tout en garantissant le prix du kWh le plus bas et le respect des engagements du Gabon en terme de pénétration des énergies renouvelables et de limitations des émissions de gaz à effet de serre.

L'étude comportait un important volet Transport et Distribution afin de détailler dans quelles conditions les centres de production et de consommations seront reliés par la construction du futur Réseau National de Transport de l'Electricité et a largement bénéficié des simulations réalisées au travers du logiciel spécialisé GAP pour l'analyse et la planification de la production énergétique.

Au vu de la situation sanitaire exceptionnelle à laquelle nous faisons face rendant impossible les missions de restitutions sur place, trois visioconférences de restitutions de trois heures ont été organisées. Elles ont réuni les représentants de haut niveau du Ministère Gabonais de l'Energie, du Ministère de l'Economie, de la Banque Mondiale, de la SEEG, de la Société de Patrimoine, du FGIS, et de l'ONG de protection de l'environnement TNC. Au cours de ces restitutions, les différentes parties prenantes ont pu faire part de leurs commentaires sur le travail réalisé et ont validé l'étude.

IED remporte deux marchés d'études en Côte d'Ivoire

En Côte d’Ivoire, IED est attributaire de deux marchés d’études pour la constitution des documents techniques de Dossiers d’Appels d’Offres pour la construction de centrales électriques biomasse et d’unités de productions décentralisées à partir d’Energie Renouvelable.

La réunion de démarrage aura lieu le 15 juillet par vidéo conférence, réunissant le client DGE et CI-Energie, la Cellule de Coordination de la Coopération CI/UE et les membres de l’équipe projet de IED.

Ces études techniques s’inscrivent dans le programme d’appuis au secteur électrique de la Côte d’ivoire (ENERGOS 2) sur financement 11e FED de l’union Européenne.

L'Electricification essentielle au développement économique : Conférence présentée à IED par Pascale Trompette, Directrice de Recherche au CNRS

photos usages productifs

Cette semaine, IED a invité Mme Trompette, Directrice de recherche au CNRS, à présenter ses travaux.

Sociologue des marchés, Pascale Trompette travaille sur les liens entre électrification et développement économique.

Avec le laboratoire PACTE, elle a contribué à la définition d'outils méthodologiques pour identifier et accompagner les acteurs économiques lors des projets d'électrification, notamment au sein de villages malgaches et sénégalais.

Les différentes équipes d'IED (basées en France, au Burkina-Faso, au Cameroun) ont pu participer à cette rencontre virtuelle afin d’en apprendre plus sur ces nouvelles méthodologies, qui, sans être techniques, sont parties intégrantes des projets que nous réalisons.

 

 

Pour en savoir plus sur les travaux de Pascale Trompette :

https://www.pacte-grenoble.fr/membres/pascale-trompette

http://grenoble-univ.academia.edu/PascaleTrompette