Atelier de restitution provisoire du projet de "Numérisation et de mise en place d'une application de gestion du réseau électrique de la ville de Niamey " le 29 mai 2015

La campagne de géoréférencement conduite depuis octobre 2014 par IED et la NIGELEC aura permis de géolocaliser et caractériser les 44 000 poteaux HTA et BT et les 120 000 abonnés du réseau de distribution de Niamey. Ces données sont désormais exploitées dans deux outils dont la finalité est de faciliter la gestion et le développement cohérent du réseau électrique, et dont les versions provisoire ont été présentées à la NIGELEC le 29 mai 2015, à Niamey.

-          un Système d’Information Géographique (SIG), espace de stockage de l’ensemble des données

-          une Application dédiée à la gestion du réseau : visualisation de la cartographie du réseau ; suivi du fonctionnement (pannes, interventions, travaux) ; génération de rapports périodiques (estimation de la charge, nouvelles extensions, historiques des pannes, délais d’interventions, etc.).

Nigelec

La Palestine récompensée par le prix du meilleur projet d'Efficacité Energétique

C'est pour la seconde année consécutive que la Palestine se voit récompensée par le prix du meilleur projet d'Efficacité Energétique décerné à l'occasion de la «Journée Arabe de l'Efficacité Energétique » grâce au programme SPEED « Sustainable Palestinian Energy Efficiency Développent ».

SPEED est un programme financé par le FFEM et l'AFD à la hauteur de 3M€ et court sur la période 2014-2017.

Dans le cadre de ce programme, mis en œuvre par la direction de l'Efficacité Energétique de l'Autorité Palestinienne de l'Energie, IED intervient comme conseiller (Coach).

SPEED est destiné à promouvoir l'Efficacité Energétique dans le secteur privé et le secteur public, pour cela il met en œuvre des accompagnements techniques et des instruments financiers appropriés.
Dans le secteur public l'approche est novatrice. Un fonds de 1,5 M€ a été créé pour l'acquisition d'équipements qui permettent de diminuer les factures énergétiques des bâtiments publics (Chauffe-eau solaire, systèmes de gestion technique du bâtiment, Gestion d'éclairage,..). Le réabonnement du fonds se fait en partie grâce aux économies réalisées permettant ainsi l'intervention du programme sur d'autres bâtiments publics.
Dans le secteur privé, le programme offre la possibilité d'obtenir des prêts à taux bonifiés pour des opérations d'efficacité énergétiques (Climatisation, éclairage, production de froid,...).

Système d'Information Energétique pour la Guinée

SIE InterfaceLa Guinée dispose désormais d’un véritable outil afin de centraliser les informations énergétiques du pays, mesurer les tendances et informer les acteurs du secteur. Le SIE va ainsi permettre à la Direction Nationale de l’Energie de disposer d’outils d’aide à la décision, fiables, structurés et transparents afin d’élaborer des stratégies énergétiques, évaluer les effets et planifier à long terme les politiques à mettre en œuvre.

Développé avec l’appui financier de la Banque Africaine de Développement dans le cadre du projet PREREC par le bureau d’étude Innovation Energie Développement (IED) pour le compte de la Direction Nationale de l’Energie, le SIE vise à fournir les outils nécessaires à la centralisation, au traitement et à la valorisation des informations énergétiques du pays ; ceci afin d’améliorer la planification des politiques énergétiques et des investissements. Le projet a aussi donné une large part à la formation à destination de la Cellule en charge du SIE mise en place au sein de la DNE qui aura pour mission de gérer le système, de mettre à jour les données et d’éditer annuellement le Bilan Energétique National, en continuation du bilan énergétique 2013 publié par le consultant dans le cadre du projet.

BNELe rapport annuel présente la situation énergétique du pays, les bilans énergétiques par source d’approvisionnement et secteurs, type de combustible, ainsi que des analyses approfondies de chaque type d’approvisionnement par secteur et des tendances d’évolution des consommations.

Le SIE intègre également une composante SIG (Système d’Information Energétique) accessible au grand public qui offre un accès cartographique convivial aux informations d’électrification et production énergétique national ainsi qu’aux bilans publiés à l’adresse internet suivante www.sieguinee-dne.org

La présentation du Système d’Information Energétique de la Guinée et du Bilan Energétique National 2013 a eu lieu à l’occasion d’un atelier tenu au Ministère de l’Energie et l’Hydraulique le jeudi 26 février 2015 en présence de son Excellence Le Ministre de l’Energie M. Cheick Taliby Sylla, du Directeur National de l’Energie Dr. Cheick N’Fall Cissoko, marquant la fin de la phase de transfert de compétence et le début de la prise en main du système par la Cellule SIE créée à cet effet au sein de la Direction Nationale Energétique.

Formation aux outils logiciels Plan Directeur Production Transport Distribution : Prévision de la demande et Planification de l’Offre

formation BeninDans le cadre du projet « Elaboration du plan directeur de développement du sous-secteur de l’énergie au électrique » au Bénin que IED mène actuellement pour le compte de la Direction Générale de l’Energie, une formation aux outils logiciels de prévision de la demande et de planification des moyens de productions a été réalisé à Porto-Novo (Bénin) du 6 au 16 janvier.

Une première session théorique et pratique a été suivie d’une session de compagnonnage où les participants ont pu approfondir les notions vues au cours de la formation et ont pu échanger en profondeur sur les thématiques abordées :

-          Elaboration d’un Système d’Information Géographie (SIG) National sur le logiciel MANIFOLD

-          Prévision de la demande à l’aide du logiciel GEOSIM via son module dédié Demand Analyst

-          Planification et optimisation du parc de production à l’échelle du système CEB Togo-Bénin

15 personnes ont bénéficié de cette formation, issus de 5 structures (DGE, SBEE, ABERME, CEB, ANADER) L’objectif de cette formation et du compagnonnage était de renforcer les capacités des experts locaux pour qu’ils puissent mettre à jour le futur plan directeur en se servant des outils exploités pour son élaboration.

Une autre formation aura lieu en 2015 sur les thèmes Transport – Distribution.

Assemblée Générale Extraordinaire du Club-ER - 2 Décembre 2014 à Paris (France)

DSC03658Communiqué de presse

Au cours de l'Assemblée Générale Extraordinaire tenue à Paris le 2 décembre 2014, les nouveaux statuts transformant le Club des Agences et Structures Africaine en charge de l’Electrification Rurale en Association Africaine pour l’Electrification Rurale ont été adoptés. Par souci de simplification, l’abréviation officielle de l’Association reste «CLUB-ER» en français et en anglais. Le siège du CLUB-ER sera à Abidjan, Côte d’Ivoire.

Le CLUB-ER compte aujourd’hui 40 institutions nationales africaines en charge de l’électrification rurale (agences, fonds, régulateurs, départements de l’énergie, compagnies d’électricité) de 30 pays africains. Une structure de transition a été mise en place afin d'assurer le fonctionnement et les formalités de création de l’Association CLUB-ER et élaborera avec le comité de pilotage un nouveau plan de travail jusqu'à ce que le nouveau Secrétariat exécutif soit recruté et en place. Cette structure sera fonctionnelle jusqu’à la prochaine Assemblée générale qui aura lieu à Abidjan fin 2015.

Le CLUB-ER a pour vision d’accélérer le développement de l’accès aux services de l’énergie électrique dans les zones rurales du continent africaine, en créant les conditions et en systématisant la mutualisation bénéfique des expériences entre agences et structures nationales en charge de l’électrification rurale.

Les activités du CLUB-ER se centreront sur trois objectifs:

  1. Renforcement des capacités et des compétences

    Renforcer les capacités des acteurs publics et privés pour être en mesure de participer pleinement à la formulation des politiques et à l’harmonisation des cadres institutionnels pour l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d'investissement dans l’électrification rurale,

  2. Capitalisation, échange d’expérience & gestion des connaissances

    Mettre en commun, capitaliser et partager les connaissances et les bonnes pratiques est fondamental pour la mise en œuvre de programmes durables d'accroissement de l’accès aux services électriques,

  3. Mobilisation de ressources

    Mettre en place des procédures et une dynamique de mobilisation de ressources techniques et financières pour : (i) le renforcement des capacités et de la compétence des Membres du CLUB-ER, (ii) le management des connaissances et la communication associée, et (iii) la mise en œuvre d’actions innovantes et de démonstration de « nouveaux modèles » techniques, financiers ou organisationnels d’électrification rurale.

    Pour plus d’information veuillez-vous rendre sur le site du CLUB-ER : www.club-er.org ou nous contacter le CLUB-ER