IED a réalisé en novembre une formation du personnel de l'AT2ER au Togo sur les techniques de distribution pour l’électrification rurale

Même en période de Covid-19 et en dépit des diverses mesures contraignantes mises en place, IED poursuit ses missions de formation à l’étranger.

Antoine en soutien

Stagiaires en action


Dans le cadre du projet européen d'appui au secteur de l'énergie au Togo intitulé PASET1, IED a réalisé une formation de 6 jours sur les techniques de distribution pour l'électrification rurale à Lomé au Togo du 23 au 28 novembre 2020.

Cette formation a été dispensée à 10 agents et ingénieurs issus de diverses institutions togolaises telles que de l’Agence Togolaise d'Électrification Rurale et des Énergies Renouvelables (AT2ER), de la Compagnie Énergie Électrique du Togo (EET), de l’Autorité de Réglementation du Secteur de l'Énergie (ARSE) et de la Direction Générale de l'Énergie (DGE).


De nombreuses thématiques ont été abordées comme celles de la prévision de la demande, la conception électrique et mécanique des réseaux de distribution MT et BT, les concepts de Mini-Grid et les problématiques d'intégration d'énergies renouvelables.

Photo Officielle


IED remercie tous les participants à cette formation et leur souhaite une bonne continuation dans leurs futures missions qui leur permettront l’application concrète des compétences et savoirs acquis à l’occasion de cette session de formation.

Remise de Certificats

IED s’associe à Artelys pour fournir un outil de modélisation du secteur de l’énergie au ministère cambodgien de l’Économie et des Finances

IED et sa filiale basée à Phnom Penh Cambodia Consulting Development Engineers, se sont associés à Artelys pour développer un outil de modélisation du secteur de l’énergie et de quatre scénarios intégrés à long terme, pour le Ministère de l’économie et des finances du Royaume du Cambodge.

NewsCambodge

Ce partenariat rassemble une expérience substantielle dans la formation des politiques énergétiques et climatiques, et une expertise dans le domaine de la modélisation, ainsi qu’une connaissance approfondie du secteur de l’énergie cambodgienne.

En tant que conseiller scientifique du projet, l’IDDRI aidera les équipes de IED et d’Artelys à s’assurer que le projet applique les meilleures techniques de pratique dans la modélisation de trajectoire de faibles émissions de carbone et des dialogues politiques élaborés dans le cadre de l’initiative Deep Decarbonization Pathways.

Le projet, financé par l’Agence Française de Développement, sera officiellement lancé lors d’une réunion virtuelle des parties prenantes en décembre 2020.  

L’électricité attendue avec enthousiasme dans la région de Tibati !

Une mission de recensement des futurs usagers de la petite centrale hydroélectrique de Mbakaou-Carrière, développée par IED, est actuellement en cours dans la région de Tibati.

Prévue pour l’été 2021, la mise en service de la centrale permettra un approvisionnement régulier et décarboné en électricité pour plus de 50 000 habitants.

Dans les villages situés à proximité de la future ligne moyenne tension, l’arrivée de l’électricité est attendue avec enthousiasme. Outre un développement significatif des conditions de vie au sein des foyers (éclairage, télécommunications), l’électricité devrait engendrer de nombreux bénéfices socio-économiques : création de petits commerces et ateliers, amélioration de la qualité des services sanitaires, de l’enseignement ou du traitement des déchets.

Dans cette région lacustre très réputée pour son poisson, le développement d’une chaîne du froid devrait également limiter les pertes productives des pêcheurs, et réduire la pression sur les ressources en bois de chauffe, traditionnellement utilisé pour fumer et conserver le poisson.

20201024 145538

Fin des opérations de digitalisation des réseaux de distribution des centres urbains de la NIGELEC

Après 18 mois de travail de terrain, la phase de digitalisation des réseaux de distribution des centres urbains de la NIGELEC  a été finalisée par l’équipe IED et son partenaire en octobre 2020.

Digitalisation

Opérée avec l’appui de la NIGELEC et avec l’aide d’équipements mobiles performants, l’ensemble des équipements des réseaux des villes de Niamey, Diffa, Dosso, Tahoua, Agadez, Maradi, Zinder et Tillaberi  a été géoréférencé et consolidé dans un système d’information géographique (SIG) afin de faciliter le suivi et la maintenance du réseau.

Ces opérations de digitalisation ont permis ainsi de cartographier plus de 1200 km de lignes moyenne tension et 3800 km de lignes basse tension avec leurs caractéristiques électriques ainsi que 256 000 compteurs. La NIGELEC disposera, au travers de l’application de visualisation développée à cet effet,  d’un outil puissant et complet de supervision des réseaux qui simplifiera à terme les opérations de maintenance et de renforcement du réseau.

Validation officielle des études de la petite centrale hydro-électrique de Bafang au Cameroun (3.4MW)

Débutée fin Novembre 2018, la réalisation des études détaillées du projet de petite centrale hydroélectrique de Bafang (3.4 MW) sur la rivière Mouankeu dans la région de l’Ouest au Cameroun était en phase d’achèvement en Août 2019. En Février 2020, IED a présenté son étude et ses principaux résultats à l’ONUDI, commanditaire de l’étude.

Bafang2

Après la période de pandémie, c’est tout de même et finalement par visioconférence que s’est tenue le 27 Juillet 2020 la réunion de validation officielle regroupant les principaux acteurs de l’électricité au Cameroun  (MINEE ,ENEO, ARSEL, AER), la commune de Bafang ainsi que les autres ministères et institutions. Les principales conclusions ont été validées et la prochaine étape envisagée à ce stade sera la rédaction et diffusion d’un DAO pour lancer un appel à candidature pour la sélection  d’un potentiel investisseur pour développer le site en tant que IPP (Independent Power Producer).

Bafang1

Capture

L’injection de l’énergie dans le réseau permettra une amélioration significative de la qualité de service en réduisant considérablement les chutes de tension et en garantissant une continuité de service. Les entreprises et industries locales, comme la nouvelle usine de cacao Neo en seront également bénéficiaires.