Assistance Technique au programme SUNREF Cameroun.

Le programme SUNREF Cameroun est un dispositif de financement des projets d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique dans les secteurs de privé. Les promoteurs de projets EnR et EE bénéficient auprès du réseau de banques commerciales de prêts à des conditions avantageuses. Les banques commerciales se refinancent sur une ligne de crédit de l’Agence Française de Développement (AFD).

Le groupement IED/BURGEAP est Consultant auprès du Groupement interpatronal du CAMEROUN (GICAM) pour la mise en œuvre de l’assistance technique SUNREF. Le bureau de projet est en activité depuis le 19 Novembre. Le programme SUNREF est mis en place pour 3 ans (2021).

28ème salon Pollutec

Le 28ème Salon Pollutec se tiendra à Lyon du 27 au 30 novembre prochain. Pollutec est un évènement rassemblant 2200 exposants dans les secteurs de l’environnement et de l’énergie.

Tenerrdis, pôle de compétitivité de la transition énergétique auquel IED est membre, participe à ce Salon.

Venez rencontrer Tenerrdis au stand 4-K166 !

 Vous trouverez des informations sur l’activité de Tenerrdis et de ses membres. Par exemple, vous trouverez des informations sur une étude réalisée par IED sur le net-metering, un système de facturation de l’électricité qui n'existe pas en France mais qui est présent dans de nombreux autres pays et qui pourrait représenter des perspectives commerciales à l'international pour des entreprises locales.

Note : Cette étude, co-financée par l’ADEME, intervient dans le cadre de la participation d’IED au programme de recherche sur les systèmes de production d’électricité photovoltaïque (PVPS), programme de recherche collaborative entre les membres de l'Agence Internationale de l’Energie. 16/11/2018

Miniature PosterPollutec

GREEN MINI GRID FACILITY LANCE SON SECOND APPEL À PROPOSITIONS

Nairobi, Kenya - Le Fonds pour les mini-réseaux verts au Kenya (GMG), un programme de financement visant à promouvoir les initiatives privées dans les mini-réseaux verts, a lancé son deuxième appel à propositions en août 2018. Le Fonds GMG soutient des projets de mini-réseaux et en définitive, améliorer l'accès à l'énergie, soutenir le développement économique tout en améliorant le bien-être des populations les plus vulnérables du Kenya.

À partir de 2016, IED a noué des contacts avec des parties prenantes au Kenya et lancé le premier appel à propositions qui a abouti à une assistance technique et à l'octroi de subventions. Une assistance technique a été fournie aux développeurs de projets de mini-réseaux verts. L'assistance technique comprend des études de faisabilité, des évaluations de la demande, des études tarifaires, des modèles commerciaux et financiers, des études d'impact sur l'environnement et des services de conseil aux communautés. Une subvention de 5 millions d’euros est sous-traitée avec des fonds de subvention supplémentaires de 3,9 euros disponibles pour fournir une assistance aux projets de GMG.

À propos de l'installation de mini-réseau vert au Kenya

Le mécanisme GMG est financé par le DFID et cofinancé par le Fonds fiduciaire pour l’infrastructure en Afrique de l’Union européenne. Il fournit des subventions et une assistance technique à la promotion du développement du mini-réseau du secteur privé au Kenya. L'Agence Française de Développement (AFD) est le partenaire de mise en œuvre de la Facilité. L'AFD a signé un contrat avec Innovation Energie Développement (IED) et dirige les opérations quotidiennes de l'installation en tant qu'entité de gestion, en association avec I-DEV et Practical Action Consulting.

La Constitution du Kenya reconnaît l’accès à l’énergie comme un droit humain fondamental. Par la suite, le gouvernement kenyan s'est engagé à ce que tous les Kenyans aient cet accès d'ici 2020, conformément à la Vision 2030. Le mécanisme GMG a été créé pour soutenir l'engagement du gouvernement à l'égard de l'électrification du Kenya et devrait transformer la vie de 100 000 autres Kenyans qui n’ont actuellement pas accès à des services énergétiques modernes.

La facilité GMG fournit des subventions et une assistance technique basées sur les résultats aux développeurs de mini-réseaux au Kenya. Ces subventions d’investissement et de connexion aideront les développeurs à adapter leurs projets en cours, tandis que l’assistance technique fournira une assistance aux développeurs de mini-réseaux au cours des phases de faisabilité, de développement et d’exécution du développement de ces mini-réseaux.

Pour plus d'informations, contactez:

Entité dirigeante du Kenya pour le système de mini-réseau vert: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour plus d'informations sur GMG Facility Kenya, visitez: www.gmgfacilitykenya.org

02/11/2018

Approbation Décret Cadre règlementaire EHR

Le Décret portant Cadre Réglementaire de l’électrification hors réseau en République du Bénin a été approuvé en Conseil des Ministres le mercredi 3 octobre 2018 !

Ce décret est le point d’orgue d’une démarche commencée en 2017 visant à doter les populations des zones reculées du Bénin, qui ne pourront être raccordées au réseau électrique national avant de nombreuses années, en services électriques viables et financièrement accessibles.

Cette démarche du gouvernement béninois, appuyée par le projet « Accès à l’énergie » du second Compact financé par le Millenium Challenge Account (MCC), mis en œuvre par IED, a permis d’élaborer :

  • Une Politique de l’électrification hors réseau innovante faisant appel aux énergies renouvelables (en particulier le solaire photovoltaïque), au comptage à prépaiement intelligent (permettant de maîtriser sa consommation en fonction de ses capacités de paiement), et à des opérateurs du secteur privé pour le financement, l’installation et l’exploitation des solutions d’électrification,
  • Un Plan Directeur de l’électrification hors réseau, déclinant pour l’ensemble des communes du Bénin (environ 1.2 million de personnes) les options proposées : mini réseaux alimentés par des centrales solaires ou solutions individuelles de kits et lampes solaires. Les bénéficiaires, des ménages, des infrastructures sociales (écoles, centres de santé, postes de police, etc.), des entrepreneurs ruraux, profiteront tous de l’amélioration de leur confort domestique, des services d’éducation, de santé et de sécurité, d’un éclairage public généralisé et d’installations d’équipements de forage/pompage favorisant l’accès à l’eau (potable et pour l’irrigation).
  • Un Cadre Réglementaire de l’électrification hors réseau, définissant et contrôlant les activités des opérateurs privés, qui disposeront de titres d’exploitation octroyés par l’Autorité concédante, en l’occurrence l’Agence béninoise d’électrification rurale (ABERME), après avis conforme de l’Autorité de régulation de l’électricité (ARE).

19/10/2018

Bénin : vers le mobile money pour le paiement de l’électricité !

Le projet PRERA, au Bénin, vise l’accès à l’électricité de 50 000 nouveaux abonnés à l’opérateur électrique national, la SBEE – soit entre 650 et 800 000 bénéficiaires qui profiteront directement de l’électricité pour leurs besoins domestiques, sociaux (santé, éducation, etc.) et économiques : à Calavi, la « cité-dortoir » de Cotonou qui compte plus d’un million d’habitants,et dans 80 villages du département de l’Atlantique (sur l’axe Calavi-Allada).

Outre son rôle crucial de maitre d’œuvre pour le contrôle de tous les travaux, IED est en charge de l’intermédiation sociale du projet, ou comment toucher concrètement les populations ciblées, comment rendre effectives de nouvelles connexions au réseau ? Pour cela, IED a déployé une équipe d’enquêteurs sur le terrain, qui entre mars et août 2018 a déjà adressé sur tablette (avec référencement GPS) plus de 10 000 abonnés potentiels – ménages, écoles, centres de santé, micro-entrepreneurs. En parallèle, IED est actuellement en train de monter une solution innovante de collecte des frais de branchement de ces nouveaux abonnés via mobile money, en partenariat avec les 2 opérateurs de téléphonie mobile béninois MTN et MOOV. Une première au Bénin, qui on l’espère démontrera à la SBEE qu’il est aussi possible de passer au paiement des factures via mobile money !

05/10/2018