Green Mini Grids Kenya

Soutenu par le Royaume-Uni et l'Union européenne, le projet « mini réseau verts » du Kenya, géré par l’Agence Française de Développement (AFD), supporte le développement privé de mini réseaux alimentés par énergie renouvelable à travers des subventions d'investissement et une assistance technique à la fois aux bénéficiaires et au secteur des mini-réseaux. L'Agence Française de Développement (AFD) a retenu Innovation Energie Développement (IED) en association avec Practical Action Consulting et I-DEV, pour agir en tant qu'entité de gestion pour les opérations du programme. Après un appel à projet lancé en mai 2017, au cours du premier trimestre de 2018, IED a signé 3 accords de subvention avec des opérateurs privés POWERHIVE, POWERGEN et REV.SOL. Ces trois premiers accords visent au raccordement de 12990 connexions (ménages, usages productifs et sociaux). Pour plus d’information sur le projet, cliquez ici (https://www.youtube.com/watch?v=7fVv7bLEf_w)

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.gmgfacilitykenya.org

Lancement des travaux du projet ERD ZIGO au Burkina Faso

Ce vendredi 2 mars 2018 ont été officiellement lancés les travaux d’électrification du projet ERD ZIGO à Matiacoali au Burkina Faso

BKF Zigo inaug01  Discours du Ministre de l'Energie, Dr Bachir Ismaël OUEGRAOGO

Le projet ERD ZIGO, d’un coût de plus de 10,8 millions d’euros financé par l’Union Européenne (72%), par l’Etat du Burkina Faso et par les communes bénéficiaires, permettra d’électrifier 45 villages dans les provinces du Ziro et du Gourma par raccordement au réseau national. Deux centrales solaires de 100 et 250 kWc minimum seront installées en injection sur le réseau.

Le projet est sous maîtrise d’ouvrage de l’ABER (Agence Burkinabé de l’Electrification Rurale, ex-FDE) et IED en assure la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage déléguée. 

BKF Zigo inaug02

Arrivée du Chef du village de Matiacoali

IED compense ses émissions de carbone par son soutien à 3 projets certifiés « Climate + » par l’organisme Gold Standard

gold std

 

 

Les déplacements dans les pays d’intervention d’IED ont généré l’émission de 556 Tonnes de CO2 pour les années 2015, 2016 et 2017. Le processus de compensation-carbone permet de participer à des projets impactant sur la réduction des gaz à effet de serre. Les projets soutenus sont :

 Velafrica (Burkina Faso, Tanzanie, Madagascar) – 150 T : il s’agit d’une initiative de réinsertion suisse (Swiss Social Entrepreneur Award 2009) qui réhabilite et recycle des bicyclettes pour les distribuer aux partenaires africains, et qui sont proposées aux populations comme moyens de déplacement alternatif aux mobylettes et motos (3 T de CO2 économisées par vélo). Des formations et des activités d’ateliers d’entretien sont également créées dans les pays bénéficiaires, sources d’emplois et de revenus.  Velafrica
 cleaner cook  

Cleaner Cook Stoves (Rwanda) – 200 T : au Rwanda 86% de la consommation d’énergie provient du bois qui constitue la première ressource pour cuisiner pour 98% des foyers ruraux. L’initiative permet de fabriquer localement des réchauds à efficacité énergétique améliorée et haut rendement, diminuant ainsi la consommation de bois, les émissions de fumées toxiques, la pollution intérieure dans les locaux de cuisine, tout en générant des activités créatrices de revenus.

 Cleaner, Safer Water (Cambodge) – 206 T : 10 millions de cas de diarrhées et 10 000 morts sont causés chaque année par l’eau non traitée. Le projet permet de créer des emplois locaux et ruraux, dont 47% pour les femmes, y compris dans les postes de management, dans la fabrication et la distribution de filtres à eau en céramique pour purifier l’eau. En supprimant le besoin de bouillir l’eau avant de la consommer, cela réduit la consommation de bois des foyers, l’émission des fumées, diminue le budget pour l’énergie primaire, dégage du temps pour les femmes et les enfants, et préserve les forêts vulnérables du Cambodge.  safer water

Novembre 2017: News formation

Nous avons eu le plaisir d’accueillir des ingénieurs Congolais en formation pendant trois semaines en novembre. Deux formations ont eu lieu : la première session «Formation IED SIG et cartographie villageoise » et la deuxieme session «Calcul électrique et mécanique: GISELEC».

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre offre de formation.

Octobre 2017 - Politique énergétique CEMAC

Adoption de la politique énergétique de la CEMAC à l'horizon 2035 et du schéma directeur régional pour la production et le transport d'électricité de la CEMAC et de la RDC.

D'avril 2016 à mars 2017, Le consortium IED-Lahmayer international à réalisé les études qui sont à l'origine de ces deux documents de la CEMACCEMAC octobre 2017 DSC 0239 et ont rencontré à l'occasion des trois ateliers successifs les experts de chaque pays CEMAC de la RDC et de Sao Tomé. Ce cycle a aboutit la remise des rapport d'études et à l’appropriation par la CEMAC des documents pour en faire des éléments de sa politique énergétique régionale. 

Les 19 et 20 Octobre s'est tenu à DOUALA la réunion du comité ad-hoc des ministres en charge de l'énergie de la CEMAC qui a approuvé la politique énergétique de la CEMAC et le Schéma directeur de production et de transport de l'électricité pour la CEMAC à l'horizon 2035.

lors de sa réunion extraordinaire du 31 octobre 2017 à N’Djamena, La Conférence des Chefs d’état de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale  adopté la Politique Energétique de l'Afrique Centrale à l'horizon 2035.

CEMAC octobre 2017 DSC 0241

 CEMAC octobre 2017 IMG 20171020 114457