IED

gold std

 

 

Les déplacements dans les pays d’intervention d’IED ont généré l’émission de 556 Tonnes de CO2 pour les années 2015, 2016 et 2017. Le processus de compensation-carbone permet de participer à des projets impactant sur la réduction des gaz à effet de serre. Les projets soutenus sont :

 Velafrica (Burkina Faso, Tanzanie, Madagascar) – 150 T : il s’agit d’une initiative de réinsertion suisse (Swiss Social Entrepreneur Award 2009) qui réhabilite et recycle des bicyclettes pour les distribuer aux partenaires africains, et qui sont proposées aux populations comme moyens de déplacement alternatif aux mobylettes et motos (3 T de CO2 économisées par vélo). Des formations et des activités d’ateliers d’entretien sont également créées dans les pays bénéficiaires, sources d’emplois et de revenus.  Velafrica
 cleaner cook  

Cleaner Cook Stoves (Rwanda) – 200 T : au Rwanda 86% de la consommation d’énergie provient du bois qui constitue la première ressource pour cuisiner pour 98% des foyers ruraux. L’initiative permet de fabriquer localement des réchauds à efficacité énergétique améliorée et haut rendement, diminuant ainsi la consommation de bois, les émissions de fumées toxiques, la pollution intérieure dans les locaux de cuisine, tout en générant des activités créatrices de revenus.

 Cleaner, Safer Water (Cambodge) – 206 T : 10 millions de cas de diarrhées et 10 000 morts sont causés chaque année par l’eau non traitée. Le projet permet de créer des emplois locaux et ruraux, dont 47% pour les femmes, y compris dans les postes de management, dans la fabrication et la distribution de filtres à eau en céramique pour purifier l’eau. En supprimant le besoin de bouillir l’eau avant de la consommer, cela réduit la consommation de bois des foyers, l’émission des fumées, diminue le budget pour l’énergie primaire, dégage du temps pour les femmes et les enfants, et préserve les forêts vulnérables du Cambodge.  safer water