Etude
Mécanisme de développement propre (MDP). Energie solaire.

barre-colore

 

Etude sur l’opportunité de la valorisation des émissions de Dioxyde de carbone évitées par les réalisations du Programme Régional Solaire

Pays : Burkina Faso. . Mali, Mauritanie et Sénégal
Client : Secrétariat exécutif du programme régional solaire et Comité permanent inter-états de lutte contre la sècheresse dans le sahel - CILSS
Date de démarrage : juin 2008
Date d'accomplissement : novembre 2008
Montant des services : 45 700 €
Financeur : Commission des Communautés Européennes, 8ème Fonds Européen de Développement (FED)
Entreprise associée :
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif du projet Le Programme Régional Solaire (Phases I et II) vise à valoriser l’utilisation de l’énergie solaire photovoltaïque pour l’amélioration des conditions de vie des populations sahéliennes par le pompage d’eau, l’éclairage et la réfrigération sanitaire pour la conservation des médicaments dans le milieu rural sahélien.

Le Programme Régional Solaire (PRS) à travers ses deux phases (PRS I et PRS II) mettant en œuvre l’énergie solaire photovoltaïque participe, incontestablement, au mécanisme mondial de développement propre à la préservation de l’environnement.
Cette étude ouvre la réflexion sur la place du Programme Régional Solaire vis à vis du Mécanisme de Développement propre du Protocole de Kyoto et des projets de petite échelle (small-scale). En effet, certains ajustements au mécanisme sont proposés dans le cadre des négociations sur l’après 2012.

Les objectifs qui sont fixés à l’étude sont les suivants :
* Définir les liens entre le PRS et les différents mécanismes de la finance carbone, notamment le MDP,
* Améliorer la connaissance des acteurs du PRS 2 sur le MDP,
* Améliorer la capacité des acteurs nationaux et du CILSS à participer au MDP en leur donnant les informations et les opportunités existantes en lien avec les projets type PRS,
* Mettre à la disposition des acteurs nationaux et du CILSS des outils et approches pertinents leurs permettant une implication dans le processus MDP et assimilés existants au niveau mondial.
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif des tâches accomplies par IED 1. Sélection d’une méthodologie d’évaluation des réductions d’émissions approuvées pour les projets de petite échelle (méthodologie simplifiée), et appropriée pour la problématique du pompage solaire
2. Etablissement des situations de référence et estimation des crédits de réduction d’émissions de CO2 potentiellement attribuable à l’ensemble des projets développés grâce au PRS (1 et 2), définition des procédures et des documents à exploiter pour le monitoring.
3. Evaluation économique et identification des barrières à la diffusion des technologies
4. Analyse de la contribution du PRS aux Critères de Développement Durable du MDP et participation des populations
5. Prise en compte de l’évolution au plan international du MDP : élaboration d’une note d’information sur les liens PRS / MDP
6. Définitions de la méthodologie à suivre pour l’enregistrement au titre MDP des projets type PRS
7. Présentation des résultats de l’étude lors d’un atelier régional regroupant des acteurs du programme (autorités des états membres du CILSS, coordonnateurs nationaux, le CILSS et les représentants des délégations des commissions européennes).