Etude
Hydro électricité. .

barre-colore

 

Construction d’un pipeline de Petites Centrales Hydroélectriques dans les zones de Thé du Kenya

Pays : Kenya.
Client : KTDA - Agence pour le développement de thé du Kenya .
Date de démarrage : 2004
Date d'accomplissement : 2004
Montant des services : 89 800€
Financeur : ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie)
Entreprise associée :
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif du projet Les objectifs complets du projet sont d'employer des ressources d'énergie locales (hydrologiques) afin d'augmenter la disponibilité de puissance et de réduire les dépenses pour les Usines de Thé qui sont des membres responsables de la gestion KTDA et d’assurer l'accès accru aux services d'électricité aux communautés résidant dans la proximité des Usines de Thé. De plus, à un niveau plus mondial, le projet contribuera vers la réduction des émissions de CO2 par la substitution de carburants de fossile avec des sources d'énergie renouvelables.
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif des tâches accomplies par IED Le projet a trois axes d'objectifs :
1.1. Objectif de Développement Economique
Les usines de Thé éprouvent des coupures de courant de puissance fréquentes et comptent ainsi sur des générateurs diesel coûteux pour combler leurs besoins électriques. Le développement de ressources hydro locales devra aussi être compétitif avec des tarifs KPLC (tarif fixe plus des honoraires de connexion - c. 11 c€ / kWh).
1.2. Objectif de Développement Social
A date, la majorité de ménages dans le Bassin de Thé n'a pas d'accès à l'électricité. Le projet inclura une extension de service aux populations locales, dans l'association avec KPLC ou par un service fourni par les usines de Thé elles-mêmes.
1.3. Objectif de Développement Environnemental
Le projet permettra la substitution de l'utilisation de carburants de fossile par les sources d'énergie renouvelables.
L'étude se concentrera sur un groupe de 7 usines placées à l'est de l'Aberdares. Ces Usines sont centrées dans un diamètre de 40 km et les distances les unes des autres n'excèdent pas d'habitude 5km.
Si ce premier groupe d’usines obtient un grand succès, d’autres groupes d'usines de thé pourraient s’aligner pour la reproduire ce même projet.
Ce secteur domestique à 23 usines de Thé gérées par KTDA.