Conseil
Electrification rurale. .

barre-colore

 

Elaboration d’un Plan d’action régional relatif au secteur énergétique

Pays : Cameroun. Congo. Guinée Equatoriale. Gabon. Centrafrique. Tchad.
Client : GTZ, Allemagne . CEMAC - Communauté Economique et Monétaire des Etats d'Afrique Centrale
Date de démarrage : 2005
Date d'accomplissement : 2006
Montant des services : 240 100€
Financeur : Union Européenne (EUEI PDF)
Entreprise associée : DIESE Consulting
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif du projet Suite à l’atelier interministériel tenu à Brazzaville en juillet 2005 relatif à l’accès à l’énergie dans les zones rurales de la zone CEMAC, les composantes préalables d’un plan à court et moyen terme ont été identifiées. L’étude avait pour objectif d’élaborer plus précisément le plan d’action à présenter au Sommet des Chefs d’Etats des six pays de la CEMAC.
Ce plan, qui vise en premier lieu les zones rurales et périurbaines a permis de dégager une impulsion Communautaire dans le secteur de l’Energie, face aux objectifs de réduction de la pauvreté à l’horizon 2015.
L’étude a démarré par des missions d’identification dans les 6 pays de la CEMAC. En plus de la collecte de données, ces missions ont permis de rencontrer les principaux acteurs du secteur énergétique des pays concernés, au niveau institutionnel et également aux niveaux privé et non-gouvernemental.
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif des tâches accomplies par IED Les actions identifiées se sont concentrées sur :
* le développement d’une politique énergétique harmonisée et adaptée
* la consultation sous-régionale pour le développement de services énergétiques appropriés
* la mise en place de schémas financiers appropriés pour le développement d’une offre et d’une fourniture adaptées des services énergétiques.
* l’information, la sensibilisation,
Dans cette perspective, le plan d’action proposé a été construit sur :
* Une pleine compréhension de la situation actuelle, des obstacles à surmonter, des potentialités,
* Une appropriation de l’approche proposée par les experts, les décisionnaires et tous les acteurs du développement. Cela a été possible grâce aux réunions dans chaque pays et à l’atelier régional final de discussion et de validation.
* La détermination d’objectifs bien définis
L’étude a ainsi permis le montage d’un Plan d’Action Energie CEMAC (PAEC) qui vise à des réalisations concrètes à entreprendre à l’échelle de la Communauté, et qui feront ressortir une plus forte valeur ajoutée régionale tout en respectant un principe de subsidiarité. Le PAEC est conçu comme une étape de construction d’une Politique Energétique Communautaire, coordonnée par la CEMAC en articulation avec le Pool Energétique de l’Afrique Centrale (PEAC).
Le PAEC a été validé par les experts des 6 pays de la CEMAC à l’occasion d’un Atelier à Douala en avril 2006.