Conseil
Energie éolienne. .

barre-colore

 

Elaboration d’un cadre réglementaire pour le développement à grande échelle de l’énergie éolienne connectée au réseau au Maroc

Pays : Maroc.
Client : Banque Mondiale .
Date de démarrage : 2006
Date d'accomplissement : 2006
Montant des services : 133 771€
Financeur : Banque Mondiale
Entreprise associée : EVERSHEDS, ADEME
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif du projet Le Maroc est actuellement dépendant à 95% de l'importation de ses ressources énergétiques, essentiellement pétrole, produits gaziers et charbon. L'augmentation des prix des produits pétroliers, alors que la demande d’énergie sur le marché domestique a continué de croître à un rythme supérieur à 5% par an, le conduit à poursuivre les réformes engagées dans le secteur électrique.
Le gouvernement du Maroc a ainsi fait appel à la Banque mondiale pour préparer un prêt pour la politique de développement dans le secteur de l’énergie (PPD Energie) afin d'accompagner la réforme de l’ensemble du secteur de l’énergie. Dans le cadre de la préparation de ce prêt, le gouvernement du Maroc a jugé utile de mettre en œuvre une réflexion sur le cadre réglementaire régissant la promotion des énergies renouvelables, afin d’accélérer le développement de ces énergies et le rendre compatible avec les mesures de libéralisation du secteur électrique que le gouvernement envisage de mettre en place.
   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Descriptif des tâches accomplies par IED L’étude menée par IED doit conduire à la définition du cadre réglementaire facilitant le développement à grande échelle de l’électricité éolienne connectée au réseau. Dans ce cadre, les principales tâches suivantes sont réalisées :
Synthèse des études existantes sur le potentiel éolien au Maroc : atouts et faiblesses actuelles pour une exploitation à grande échelle de ce potentiel. Evaluation de la possibilité de définir un objectif quantifié de développement techniquement viable de l’énergie éolienne. Estimation des coûts en développement annualisés correspondants à cet objectif
Analyse du cadre réglementaire existant et des implications du projet de Loi de libéralisation du secteur électrique.
Analyse des réglementations existantes dans d’autres pays dont les spécificités sont similaires à celles du Maroc.
Définition des besoins en termes de cadre législatif et réglementaire. Proposition d’un ou plusieurs scénarios de politique de promotion de l’électricité d’origine éolienne en fonction de sa faisabilité budgétaire et institutionnelle.
Identification des besoins institutionnels répondant aux besoins réglementaires et législatifs, ainsi que mettant en œuvre une politique de partenariat public-privé.