IED réalise des études pour l'électrification de 21 chefs-lieux de province en RDC, République Démocratique du Congo

En avril 2020, IED et son partenaire local VSI Afrique ont débuté les travaux de l' "Etude de préfaisabilité pour l'électrification par sources d'énergie renouvelable, de 21 chefs-lieux de province non desservis ou insuffisamment alimentés en électricité".

carte RDC 21loc

Cette étude est commanditée par UCM, Unité de coordination et de management des Projets du Ministère de l'énergie, et financée par la Banque Mondiale.

Une première étape consiste à estimer la demande électrique de chacune des villes pour les prochaines années. Sur cette base, IED proposera des solutions adaptées pour la production d'origine renouvelable (solaire et hydroélectrique en particulier) et la distribution d'électricité. Les aspects économiques, financiers, environnementaux et sociaux des projets seront également analysés.

Le logiciel GISELEC, référence de la SENELEC, compagnie nationale d’électricité du Sénégal

IMG 20190318 WA0004

IED a réalisé une formation du personnel de SENELEC sur le logiciel GISELEC, en janvier 2020, en collaboration avec RMT, filiale d’Eiffage.

GISELEC, logiciel de calcul électrique et mécanique basé sur la technologie des Systèmes d’Informa-tion Géographique (SIG) pour calculer et cartographier les réseaux à construire, est désormais devenu le logiciel de référence de la compagnie nationale d’électricité du Sénégal, pour le dimensionnement électrique et mécanique des réseaux de distribution basse et moyenne tension.

SENELEC, qui emploie plus de 2000 personnes, a acheté à IED des licences d’exploitation du logiciel GISELEC qui a pour vocation à être utilisé tant au siège qu’au niveau régional.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement de capacité initié fin 2018 à Dakar et aux formations déjà dispensées dans les locaux d’IED à Francheville en mars 2019 afin de permettre aux agents de la SENELEC de traiter grâce à GISELEC des cas réels et des problématiques rencontrées et d’atteindre les objectifs d’accès universel à l’électricité au Sénégal à l’horizon 2025.

formation2

Des employés de la SENELEC de toutes régions du Sénégal en charge des projets d’électrification rurale ont participé à cette session de formation organisée en janvier 2020 dans le centre de perfectionnement professionnel de la SENELEC à Rufisque.

Des acteurs de nombreux pays utilisent déjà le logiciel GISELEC qui devient une référence sur le continent Africain. De prochaines formations sont envisagées : Voir ici pour plus d'informations

Le recyclage de déchets organiques en briquettes au Cambodge : une innovation IED Invest

IED, par sa filiale IED Invest, exploite depuis 2018 une centrale biomasse dans le nord du Cambodge. Cette centrale, d’une capacité de 1MW, permet d’alimenter en électricité jusqu’à 20000 foyers grâce à un processus de gazéification à partir de la combustion de déchets organiques.

briq1

Cette combustion produit une quantité importante de charbon, que nous sommes aujourd’hui en mesure de recycler intégralement en briquettes, qui sont utilisées massivement au Cambodge pour la cuisson des aliments. Ces briquettes sont vendues exclusivement à des grossistes, redistribuées dans les villes pour alimenter les restaurants, permettent de générer des bénéfices financiers et de créer une dizaine d’emplois.

Le procédé de fabrication des briquettes implique plusieurs opérations successives :

 1. Le charbon passe dans un premier temps dans une broyeuse afin de réduire la taille des grains de charbons pour optimiser la qualité des briquettes ;

2. Les particules passent ensuite dans un mixeur, dans lequel elles sont mélangées à du manioc, qui joue un rôle de liant. Ce procédé permet d’obtenir la consistance idéale de maintien des briquettes et de profil de combustion ;

3. La mixture passe ensuite dans une extrudeuse afin d’obtenir la forme souhaitée pour les briquettes ;briq3

briq2

4. En sortie d’extrudeuse se trouve une machine de découpe, qui permet d’obtenir précisément la taille finale de briquettes ;

5. Ces briquettes sont ensuite disposées sur des plateaux afin de sécher pendant plusieurs heures dans une pièce dédiée.

6. Finalement, elles sont disposées dans des sacs de 35kg, et transportées par camions afin d’être vendues auprès de restaurants ou foyers. 

IED Invest s’est récemment équipé d’une nouvelle extrudeuse afin d’augmenter sa capacité de production, qui atteint désormais 50 tonnes de briquettes par mois. Cette activité a permis l’embauche de 8 personnes dédiées à son bon fonctionnement, et permet chaque mois d’alimenter la consommation d’environ 2500 foyers.

Bénin : pose de la première pierre du projet de restructuration des réseaux électrique de d’Abomey-Calavi et d’électrification du Département de l’Atlantique

La cérémonie de lancement des travaux du projet de restructuration et d’extension des réseaux de la SBEE dans la commune d’Abomey-Calavi et le département de l’Atlantique (PRERA) s’est tenue le 06 mars 2020. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la modernisation du secteur de l’énergie et un meilleur accès à l’électricité au Bénin.

Benin1

IED en assure la maîtrise d’œuvre technique, ainsi que les activités d’intermédiation sociale vis-à-vis des abonnés (recensement, gestion des abonnements, géolocalisation…).

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreux officiels et personnalités et a été présidée par le ministre de l‘énergie Monsieur Dona Jean-Claude HOUSSOU.

benin2

L’objectif de ce projet qui comprend la réalisation de sous-stations 63/20 kV à COCOCODJI et AKASSATO ainsi que la construction de liaison sous-terraine 63 kV et un renforcement des réseaux électriques de la commune d’Abomey-Calavi, est de porter à 50% le taux d’augmentation de l’accès à l’électricité dans le département de l’Atlantique, d’améliorer la disponibilité et la qualité de l’électricité, de rendre les réseaux plus fiables et assurer une meilleure distribution et la stabilité de la tension tout en réduisant le nombre et les temps de coupure. Il vise à raccorder plus de 50 000 nouveaux abonnés au réseau SBEE.

Ce projet est financé à hauteur de 65,3 milliards de Francs CFA par l’Agence Française de Développement (AFD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), l’Union Européenne et la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE).

bénin3

Au Cameroun, la construction de la Petite-centrale hydroélectrique de Mbakaou Carrière se poursuit pour l'heure, le projet était à l’honneur dans la presse camerounaise (Cameroun Tribune du 24-03-2020)

mbakaou

 Ce projet lancé fin juin 2019  au Cameroun est porté par le groupe IED, le Ministère de l'Energie du Cameroun, l'Agence d'Electrification Rurale, l'ARSEL , l'entreprise ENEO, avec le soutien financier de l'Union Européenne et un prêt de la banque BGFI.

Le Fond Français pour l'Environnement Mondial, partenaire historique d'IED Invest en Asie, accompagne également ce projet qui bénéficiera à des milliers d’usagers tout en préservant l’environnement.

Au Cameroun, la construction de la Petite-centrale hydroélectrique de Mbakaou Carrière se poursuit pour l'heure

Image4Image2